Le Cercle Polaire a pour mission d’offrir des mesures de soutien, d’information et d’accompagnement aux membres de l’entourage de personnes vivant ou ayant vécu un problème de santé mentale, avec ou sans diagnostic médical.

Nous soutenons les proches dans les difficultés qu'ils peuvent rencontrer au quotidien lorsqu'ils côtoient une personne ayant une problèmatique de santé mentale. Nous fournissons de l’accompagnement aux proches sur la maladie mentale, les symptômes, les causes, les traitements et le rétablissement. Également, nous aidons les proches à surmonter certaines étapes difficiles (intervention policière, ordonnance de la Cour, hospitalisation, perte financière, suicide...).

De plus en plus de gens viennent chercher de l'aide même si la personne atteinte n'a pas de diagnostic, notre point de référence demeure les répercussions vécues par les proches.

Champs d’intervention principaux 

  • Dépression
  • Schizophrénie
  • Bipolarité
  • Trouble de personnalité limite
  • Trouble obsessionnel-compulsif
  • Etc.

L'approche communautaire oriente nos actions et nous permet d'être près des gens et à l'écoute de leurs besoins. Nous souhaitons que les proches soient traités avec respect. Cette valeur guide toutes nos interventions : respect de la personne, de son rythme, de ses choix, de ses capacités et de ses propres valeurs. Aucune discrimination n'est tolérée.

L'appropriation du pouvoir, le rétablissement et l'autodétermination pour tous les membres d'une famille touchée par la maladie mentale sont au centre de nos préoccupations.

Le Code de déontologie de l'ordre professionnel des travailleurs sociaux du Québec ainsi que celui de la FFAPAMM guide nos interventions.

Depuis 1989, Le Cercle Polaire offre des services uniquement professionnels aux proches de gens atteints de maladie mentale.

En 1989, le Cercle Polaire offrait des services aux proches de personnes atteintes de troubles bipolaires et de dépressions majeures.

En 1992, l'organisme allait chercher son incorporation à titre d'organisme à but non lucratif.

En juin 1995, le Ministère de la Santé et des Services sociaux, remettait au Cercle Polaire, le prix d'excellence Persillier-Lachapelle, dans la catégorie Soutien à la famille. Ce prix témoignait entre autres de l'intervention exceptionnelle manifestée par le Cercle Polaire dans le domaine de la santé et des services sociaux.

En 1997, Le Cercle Polaire est devenu officiellement membre de la Fédération des familles et amis de la personne atteinte de maladie mentale (FFAPAMM). Une force provinciale qui regroupe 40 organismes qui travaillent tous dans le but d'améliorer le support aux proches.

En 2005, Le Cercle Polaire a actualisé sa mission, car force est de constater que les diagnostics psychiatriques dans plusieurs cas sont tardifs, parfois de 10 à 15 ans entre l'apparition des premiers symptômes et l'annonce du diagnostic. De plus en plus de proches demandent de l'aide auprès d'une travailleuse sociale du Cercle Polaire et ce, sans connaître le diagnostic précis. Il n'est pas rare non plus qu'un changement de diagnostic aux fils des mois ou des années soit fait.

Autre fait important, la possibilité de retrouver différents diagnostics psychiatriques dans la même famille est aussi une réalité. Notre formation de travailleuse sociale nous permet de répondre adéquatement à toutes problématiques vécues par un proche de personne atteinte de maladie mentale ou d'un problème majeur de santé mentale. Le Cercle Polaire a su adapter ses services aux besoins des proches qui fréquentent l'organisme.

En juin 1995, le Ministère de la Santé et des Services sociaux, remettait au Cercle Polaire, le prix d'excellence Persillier-Lachapelle, dans la catégorie Soutien à la famille. Ce prix témoignait entre autres de l'intervention exceptionnelle manifestée par le Cercle Polaire dans le domaine de la santé et des services sociaux.

En mai 2013, nous reçûmes le Prix Partenariat au Gala des Monarques de L'Institut universitaire en santé mentale de Québec pour notre collaboration au « Guide de soutien destiné aux proches de l’entourage de la personne atteinte de maladie mentale ».

En 2013, nous reçûmes également deux autres prix : le Prix Hommage aux initiatives de la FFAPAMM pour la création du groupe dédié aux hommes ayant un proche atteint d’une maladie mentale «Des outils pour faire face aux défis » et le Prix Prix Gruman-Poirier décerné à notre présidente Mme Andrée Samson, soulignant son engagement bénévole à la cause des personnes ayant un proche atteint d’une maladie mentale. Par ailleurs, l’année 2013 marque notre obtention de la certification de La Fédération des familles et amis de la personne atteinte de maladie mentale (FFAPAMM).

En juin 2014, notre groupe Transformation des pensées et pleine conscience: La thérapie cognitivo-comportementale appliquée aux proches fut honoré par le Prix Hommage à l'Initiative.