depression-84404_1920

Ce qui caractérise cette maladie est le changement d'humeur qui prend une proportion démesurée dans le temps et dans l'intensité. Ces changements d'humeur se manifestent sans raison apparente. Ces sautes d'humeur se répercutent sur la façon dont la personne atteinte pense, se comporte et agit. Elles peuvent être extrêmes, ce qui peut avoir des répercussions importantes tant chez la personne atteinte de cette maladie que chez les proches.

Cette maladie se caractérise par deux phases très distinctes:

La dépression majeure et la manie.
La dépression majeure est expliquée sous l'onglet suivant.

La manie:

Cette phase peut durer de trois à six mois si elle n'est pas traitée. Ce qui caractérise cette phase est la sensation d'être "hyperactif", euphorique, et ce, sans raison apparente. Les symptômes associés à cette phase de la maladie sont:

  • Sentiment exagéré d'estime de soi ou idées de grandeur
  • Irritabilité si frustration
  • Peut présenter des comportements perturbateurs et agressifs
  • Fuite des idées et accélération de la pensée
  • Énergie débordante ou hyperactivité
  • Réduction du besoin de sommeil
  • Comportements excessifs sur l'argent, le jeux (gambling) et la sexualité
  • Manque de jugement
  • Symptômes psychotiques.Il est aussi possible que la personne délire ou perde contact avec la réalité. Elle peut avoir des hallucinations, généralement auditives.

Ces symptômes doivent être présents au moins une semaine afin d'établir un diagnostic de manie, et de quatre jours pour un diagnostic d'hypomanie (la manie de faible degré).

Le nombre de phases de manie et de dépression dans une vie est en moyenne de dix.

Qui en souffre?

N'importe qui, des hommes, des femmes de tous les âges et de tous les milieux socio-économiques. Plusieurs études tentent de démontrer que les antécédents familiaux (hérédité) sont présents habituellement. L'âge moyen où le diagnostic est posé est autour de 30 ans, bien qu'au moins 1% des adolescents souffriraient de cette maladie.

Les différents types de trouble affectif bipolaire:

Trouble bipolaire I:

Ce type de trouble présente des accès de manie et de dépression majeure, bien que la présence de manie seule suffise pour établir le diagnostic.

Trouble bipolaire II:

Ce type présente des accès d'hypomanie (manie à faible degré; les symptômes doivent être présents pendant au moins quatre jours) et des accès de dépression majeure.

Trouble cyclothymique:

Des symptômes d'hypomanie (manie de faible degré) et de dépression, mais sans dépression majeure ni accès de manie franche et ces symptômes ont été présents à de nombreuses reprises depuis un an ou deux.

Cycles rapides:

Il doit y avoir au moins quatre accès de dépression majeure ou de manie (ou d'hypomanie) en un an. Ce type est fréquent chez les adolescents. En outre, il touche surtout les femmes et les personnes ayant des troubles thyroïdiens.

Trouble mixte:

Les symptômes de dépression majeure et de manie (ou d'hypomanie) au cours d'une même période de 24 heures ont été présents. Cette situation doit se présenter presque tous les jours pendant au moins une semaine.

  • Les complications rencontrées par la personne atteinte:
  • Inconscient de leur état
  • Résistance à tout effort de traitement
  • Erreurs de jugement
  • Problèmes judiciaires
  • Tendances suicidaires
  • Consommation et dépendance
  • Alcool et drogues
  • Compulsion (jeux, achats, dépenses)
  • Manipulation
  • Violence psychologique, verbale, physique

Pour mieux comprendre

Pour plus d’information

http://www.fondationdesmaladiesmentales.org/la-maladie-mentale.html?t=1&i=2

http://www.douglas.qc.ca/info/troubles-bipolaires

http://www.douglas.qc.ca/info/troubles-bipolaires-conseils-famille

Fiche d’information sur le trouble bipolaire (Source : Revivre)

http://revivre.org/tinymce/jscripts/tiny_mce/plugins/filemanager/files/files/T.%20bipolaires/Le%20trouble%20bipolaire.pdf

Pour votre proche, des ressources existent

http://www.lequilibre.org

Revivre (Association québécoise de soutien aux personnes souffrant de troubles anxieux, dépressifs et bipolaires)